KITO devant le rocher de la Giraglia

Au large de Saint-Tropez une course à rebondissement !

 

Partis de Saint-Tropez le 2 juin à midi, les concurrents de la 11ème édition de la course Au Large de Saint-Tropez remontent le versant Est de la Corse avec un petit vent de sud Est.
A mi-parcours, en temps réel, chez les doubles, l’équipage de Kito de Pavant et Gwen Gbick sur le Class 40 HBF REFOREST ACTION était en tête et a franchi la seconde porte du parcours des 400 nautiques, au Cap Corse, ce 4 juin en fin d’après-midi. « nous décidons de passer entre le Cap Corse et la Giraglia ! 30 noeuds grand spa pour nous accueillir, Chaud chaud mais super  »
Une course très disputée avec pas mal de rebondissements entre Adrien et Robin Follin sur SURFRIDER GM5, Jean-Marie et Romain Vidal sur JASON et Sophie et Emmanuel Santelli sur MANUREVA CALVI. Pas loin, ARCHIBALD et EUROVOILE.
Du côté des solos, Laurent Camprubi sur son JPK10.30 JEANNE tire son épingle du jeu et réalise une belle course en se positionnant devant ses adversaires Ludovic Gérard sur SOLENN FOR PURE OCEAN, Frédéric Ponsenard sur COCO et Éric Merlier sur TELEMAQUE pas très loin derrière…
Après quelques abandons, cinq chez les doubles et deux chez les solos, la course promet encore des rebondissements et les premiers devraient franchir la ligne d’arrivée . A suivre sur http://yb.tl/les400_2021

 

« Beaucoup de yoyo » Georges Korhel

« Tout le monde est ravi d’avoir pris le départ, les concurrents ont vécu une traversée entre Saint-Tropez et le sud Corse avec un petit temps avant l’adrénaline lors du passage dans les bouches de Bonifacio. Quelques abandons, des soucis techniques ou humains sans gravité ! La course se poursuit et se dispute constamment entre tous les participants ! Avec ces conditions de vent assez variables, il y a beaucoup de « yoyo » affirme Georges Korhel, Directeur de course, Société Nautique de Saint-Tropez.
La traversée Saint-Tropez-Corse sud n’a donc pas été de tout repos pour les navigateurs avec des creux de vent plus ou moins long. A l’image du voilier féminin MOOGLI qui a effectué une belle remontée en fin de traversée, la bonne stratégie était de tirer des bords le long de la côte ouest Corse pour bénéficier des vents thermiques.
Après HBF Reforest Action de Kito de Pavant et Gwen Gbick, les équipages en double et les solitaires franchissaient la porte de bouches de Bonifacio dans la nuit du 3 au 4 juin. Un passage musclé avec un vent de Nord Est de 15/20 nœuds et rafales à 25 mais très agréable par une mer belle. Il leur fallait quand même être très vigilant avec les rochers et les iles Lavezzi en pleine nuit …»

Facebook de l’épreuve : https://www.facebook.com/AuLargedeSaintTropez
Lien du tracking de la course : http://yb.tl/les400_2021