IMG_1292

Les Dames de Saint-Tropez 2022 : Et les winners sont…EVA, MARIA GIOVANNA et ONE WAVE

Le soleil a brillé pour les 10 ans des Dames de Saint-Tropez

Après deux années d’interruption en raison de la crise sanitaire, le rendez-vous de la voile au féminin de la Société Nautique de Saint-Tropez, a été célébré en beauté du 29 avril au 1er mai 2022 ! Tous les ingrédients étaient réunis pour ce 10ème anniversaire des Dames de Saint-Tropez, un magnifique plateau de yachts de Tradition réunis dans le vieux port, des navigatrices exceptionnelles, une météo de rêve et une ambiance fantastique.

Treize voiliers répartis en trois groupes ont participé à deux jours de régates intenses avec des conditions idylliques pour ces voiliers historiques, soleil et vent de 10 à 12 nœuds. A bord, 85% de femmes, dont de grandes compétitrices à l’image d’Alexia Barrier.

Dans le groupe Époque Aurique, l’équipage sur le cotre EVA de 1906 finit premier et remporte le Trophée 100% féminin toutes classes confondues. Juste derrière, le Class P Olympian de 1913 avec Cécile Poujol et le majestueux 15mJI TUIGA de 1909, voilier ambassadeur du yacht Club de Monaco barré par Anne Rodelato.

Dans la classe Époque marconi, c’est le 6mJI ONE WAVE de 1948 avec Alexia Barrier qui l’emporte devant les navigatrices allemandes sur HYGIE de 1930 avec Ulrike Grundt. NAGAINA de 1948 avec Nathalie Berthoz complète le podium.

Du côté des Classiques, l’indétrônable MARIA GIOVANNA II avec Sylvie Godquin termine en tête devant SAGITTARIUS avec Florence Urrutti et ESPAR II de la famille Rousseau avec Géraldine Lemaire.

Les femmes « d’à bord » à l’honneur !

Lors de la Remise des prix, en présence de Grégoire de Champsavin de 727 Sailbags, partenaire de cette édition anniversaire, le Président de la Société Nautique de Saint-Tropez a tenu à remercier et féliciter les équipières de plus en plus nombreuses. Vêtues de tee shirts North Sails confectionnées spécialement pour cet événement, aux inscriptions roses et sur le thème de la marinière, les navigatrices ont assuré en mer lors des régates mais également à terre où l’ambiance est toujours aussi festive (avec des déguisements très recherchés) !
Le comité de course ainsi que toute l’équipe et les bénévoles ont été chaleureusement remerciés. Tout comme les partenaires de la SNST North Sail, BMW, Suzuki Marine, Besserat de Bellefon, Torpez…

Laurent Petit, conseiller municipal délégué aux événements et au rayonnement de la Ville de Saint-Tropez a souligné l’importance de l’implication des femmes dans le sport comme dans tous les domaines rappelant que Madame le Maire de Saint-Tropez, Sylvie Siri, première femme élue sur la commune, se réjouit de cette équilibre entre les hommes et les femmes. Une cause que la navigatrice, Alexia Barrier, défend également à l’image de son projet Jules Vernes avec un équipage 100% féminin. « Les femmes ne doivent pas se mettre de limites, de barrières, on peut tout faire si on ne donne les moyens ».

Toutes les Dames se reverront sur l’eau bien sûr lors des différentes épreuves du calendrier de l’AFYT (Association Française des Yachts de Tradition) mais toutes impatiente de la prochaine édition, la 10ème en mai 2023 !

Elles ont dit :

Charlotte Franquet, EVA

« La météo état au rendez-vous et les parcours très bien adaptés aux conditions et à nos types de voilier (classiques) ! C’était juste canon ! A terre, l’accueil était incroyable, il y avait pas mal de nouvelles personnes pour cette édition où on a ressenti une très belle énergie ! Tout le monde était en symbiose. Notre équipage habituel sur EVA (100% féminin) est ravi de cette victoire mais surtout nous sommes très heureuses d’avoir partagé de supers bons moments en mer comme à terre… »

Alexia Barrier, ONE WAVE :

« Je suis ravie d’être à Saint-Tropez et participer pour la première fois aux Dames de Saint-Tropez. Bravo à la Société Nautique de Saint-Tropez qui organise ce bel événement ! l’ambiance est très sympa ! le soleil et au rendez-vous, il y a un peu de vent. Donner l’opportunité aux femmes d’être aux commandes sur des bateaux classiques, ça arrive très rarement et ça engendre des opportunités, des responsabilités sur ce type de bateau. Cela crée des vocations ! il y a un peu tout type de bateau sur cette course. Je suis à bord du 6 mJI ONE WAVE de William Borel, ancien bateau des jeux olympiques construit à Cannes en 1948.

Nous sommes 5 à bord, quatre filles et un garçon que nous n’avons pas réussi à débarquer (rire) nous sommes venus pour nous amuser mais également pour gagner !

Mon projet pour le Trophée Jules Verne, c’est au-delà d’un record de montrer aux femmes que dans la vie, il ne fait pas se mettre de limite ni de barrière.

Après le Vendée Globe, Je projette de naviguer en ultime, un multicoque de 32m, en tant que femme, ça n’existe pas, il y a uniquement dona bertarelli qui navigue à bord de SPINDRIFT donc c’est déjà une grosse mission, ça va prendre du temps pour l’apprentissage donc je vais me concentrer là-dessus pour 2024 ».

Cécile Poujol, OLYMPIAN :

Après la Transat retour de la transat Jacques VABRE sur l’Imoca MACSF, Cécile Poujol n’a pas manqué le rendez-vous des Dames de Saint-Tropez. A bord du Class P Olympian dont elle occupe le poste de tacticien depuis plus de deux ans, Cécile a un projet qui correspond également à cette épreuve « les femmes à la barre » depuis 4 ans est destiné aux femmes qui ont des galères et qui reprennent la barre de leur vie. Les ateliers sont très variés dont la voile

« C’est chouette de promouvoir la voile pour les femmes sur les classiques, il y a plus de femmes mais ça reste léger et cette régate mobilise les filles. C’est aussi la première régate de la saison où règne une bonne ambiance en mode retreint. C’est idéal pour se mettre dans le bain avec des conditions de rêve comme nous avons eu cette année »  

Classement général Dames de Saint-Tropez 2022

 

GROUPE EPOQUE AURIQUE

1-    EVA de la SNST – Charlotte Franquet

2-    OLYMPIAN du CNTL – Cécile Poujol

3-    TUIGA du YC de MONACO – Anne Rodelato

4-    LULU de la SN Sanary – Catherine Euillet

5-    ALVYON de la SN Marseille – Edith Frilet

6-    DJINN de la SN Saint-Tropez – Patricia Barasc

 

GROUPE EPOQUE MARCONI

1-    ONE WAVE du CR Antibes – Alexia Barrier

2-    HYGIE avec équipage du bodensee-yachtclub überlingen – Ulrike Grundt

3-    NAGAINA de la SN de Marseille -Nathalie Berthoz

4-    DENEBOLA de la SN La Ciotat – Marion Gornet

GROUPE CLASSIQUE

1-    MARIA GIOVANNA II du CN Croisette – Sylvie Godquin

2-    SAGITTARIUS du SR Antibes – Florence Urrutti

3-    ESPAR II de la SN Saint-Tropez – Géraldine Lemaire

DSC_0382 DSC_0368