Mariska en tete

La course des « gentlemen sailors » a atteint sa première escale en Sardaigne

XVI° Trophée Bailli de Suffren- du 23 juin au 5 juillet

Saint-Tropez, Porto Rotondo (Sardaigne), Trapani (Sicile), La Valette (Malte)

Après les confirmations d’inscription, le contrôle du matériel de sécurité à bord des voiliers, la jolie et gustative soirée des équipages sur le môle Jean Réveille, le briefing des équipages samedi matin à la Société Nautique de Saint-Tropez, la cérémonie de départ sur le Port avec la bénédiction des Bateaux en lice par le Père Gouarin, le Trophée Bailli de Suffren a pris le départ de la course samedi 24 juin à 12h07. Pour cette XVIème édition, la marraine n’était autre que Maud Fontenoy, la navigatrice aux multiples exploits notamment à la rame, 10e vice-présidente du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur déléguée au développement durable, à l’énergie et à la mer. Après avoir reçu les insignes de chevalier de l’ordre national du Mérite à l’Elysée en 2007, elle a été décorée par les fondateurs, Christian Benoît et Henri-Christian Schroeder, de la médaille de l’ordre naval des chevaliers corsaires du Trophée Bailli de Suffren au même titre que Patrick Mifsud, ambassadeur de Malte et Charles-Henri Leulier de la Faverie du Ché, Le vice-amiral d’escadre, préfet maritime de la Méditerranée (en photo avec Christian Benoit).Soiree_avec_marraineTBS2017Maud_Fontenoy

 

Le majestueux 15mJI MARISKA en tête de la flotte

Avec la participation des voiliers de Tradition et cette année quelques voiliers modernes de style, près de 12 bateaux dont beaucoup de fidèles de la première heure, se sont élancés de Saint-Tropez vers leur première escale à Porto Rotondo. Pour le directeur de Course qui suit la course en parallèle sur un bateau comité avec le fondateur de la course, Christian Benoit, et le jury, Jean –André Cherbonnel : « Les prévisions météo ont été bonnes : 8 à 10 N de vent d’Est pour le départ et un régime de Sud/Ouest de 1à à 15 N qui a permis à l’ensemble de la flotte de rallier Porto Rotondo rapidement. Pas de casse sur les bateaux avec une surprise : 25 à 30 N de mistral après les bouches de Bonifacio qui n’étaient pas prévu.

Le 15mJI de Christian Niels, Mariska du groupe « époque » a mené la course en tête, arrivant à 18h29 le dimanche 25 juin. Le lundi 26 juin matin, le dernier bateau en course Isis est arrivé à 8h.

En dehors de quelques abandons, la flotte est restée groupée tout au long du parcours et la « pétole » nocturne a accueilli les concurrents à l’approche de l’arrivée. Toujours un immense plaisir de retrouver Porto Rotondo et son Yacht Club.

Il reste deux jours de repos aux concurrents avant de reprendre la mer, le 28 juin à midi, direction la seconde escale en Sicile, Trapani,».

A noter que la course peut être suivie en direct : http://yb.tl/baillidesuffrentrophy2017

Facebook de l’épreuve : https://www.facebook.com/TropheeBaillideSuffren2001/

 

Les résultats de cette première étape (Parcours : 193 M – coeff. 1 (Saint-Tropez / Porto Rotondo)):

Groupe CLA (CLASSIQUES CIM) :

1 – STIREN – LEVASSEUR JACQUES

2- EUGENIA V – LEVEN JEAN MICHEL

3- BEG-HIR – VITOUX JEAN JACQUES

 

Groupe EPO (EPOQUES CIM)

1- MARISKA – REDREAU BENJAMIN

2 – THALATTA- CERRATOSA RAPHAEL

3- ISIS- GOUDARD HERVE

4- NORDWIND- VECCIA ALEX

 

GROUPE SOT (SPIRIT OF TRADITION)

1- XANTUS- DE BROUWER BASTIEN

2 TAOS – BRJOST OLIVIER

departTBS2017

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *