vaiqueurs-900-Nautiques2019

Les 900 Nautiques récompense ses vainqueurs !

« C’est une course de sangliers ! » Hugues Destremau sur FACEOCEAN

« On a vécu nos 40ème rugissants ! » Frank Paillet vainqueur en solitaire

« C’est une course de Bucheron ! » l’équipe d’AMARYS vainqueur en équipage

« C’est la seule course au large en Méditerranée, un véritable challenge où rien n’est jamais gagné ou perdu d’avance ! »

La 10ème édition de la course au large « Les 900 Nautiques » organisée par la Société Nautique de Saint-Tropez a connu pas mal de rebondissements et confirme son statut de grande course au large, la plus longue sans escale en Méditerranée ! Du départ retardé face aux prévisions météorologiques difficiles entre les îles et le continent et la neutralisation de la course pour les solitaires et les duos à mi-parcours, la course et l’arrivée des Imoca à Saint-Tropez… cette course de guerriers a offert toutes les conditions de navigation et n’a pas déçu les amateurs de grandes sensations ! Sur la trentaine de voiliers inscrits, face à l’avis de grand vent annoncé sur le parcours, vingt-huit voiliers ont pris le départ dimanche 24 mars 2019. Entre petit temps et gros temps, les concurrents n’ont pas chômé et face au vent tenace d’Est et à la forte houle depuis le sud de la Corse, la direction de course menée par Georges Korhel a décidé de neutraliser la course et d’établir un classement à la porte sous l’île pour les groupes solos et duos. Ainsi, dans le groupe des solitaires, Franck Paillet sur HOKUA VILLE DE LA LONDE l’emporte pour la seconde année (victoire en 2017) devant Laurent Camprubi sur ALKAID 3 et Arnaud Vuillemin sur JUBILATIONS. Du côté des équipages en double, le duo père fils, Richard et Marius Delpeut, remporte la victoire sur WALILI devant le duo beau-père / beau fils, Olivier Romand et Julien Bour sur JOOPE et le tandem Damien Lapauw et Yannick Blandin sur STARDUX. Du côté des équipages, l’équipe d’Eric Vinay sur AMARYS a réussi à terminer et se classe premier ! Dans le groupe des IMOCA, Clément Giraud sur PROJET ENVOL prend la première place du podium devant Hugues et Jean-Guillem Destremau sur FACEOCEAN. Marius Delpeut reçoit le Trophée perpétuel Lionel Péan offert au plus jeune concurrent de la flotte. A noter que cette épreuve est comptabilisée pour le classement UNCL du challenge IRC de Méditerranée. Une très belle course au large qui prend un bel essor ! Un très bon entrainement et une validation pour les futures courses transatlantiques, les solitaires et cette année les coureurs de la classe IMOCA !

WALILI, HOKUA, AMARYS et PROJET ENVOL remportent les 900 Nautiques 2019

Lors de la remise des prix, en présence du Directeur de course, Georges Korhel, du Président du comité de course, Jean-Pierre Mannetstatter, du Président du Jury, Jean André Cherbonel, du représentant IRC de Méditerranée, Yves Ginoux et du parrain de l’épreuve, Lionel Péan, le Président de la Société Nautique de Saint-Tropez, Tony Oller a tenu à remercier son équipe, les bénévoles, le comité de course ainsi que tous les concurrents qui « viennent pour en prendre plein la face mais qui aiment ça ». Avec une pensée toute particulière pour l’équipage en double de Bernard Couston et Pierre Ortolan qui, suite au démâtage du voilier, ont été pris en charge par la SNSM de Bonifacio avant d’être hélitreuillés en mer par l’escadron de Solenzara au Nord de la Sardaigne.  Georges Korhel a ensuite transmis un message de Pierre Ortolan « merci à tous les coureurs et organisateurs pour leur soutien ! A bientôt sur l’eau »

Trophée Perpetuel Lionel Péan à Marius Delpeut

Lorsque l’ancien Président de la Société Nautique de Saint-Tropez, André Beaufils, a demandé à Lionel Péan d’être le parrain de la course au large, il n’a pas hésité une seule seconde. Investi depuis la première édition, Lionel Péan a décidé de créer un Trophée perpetuel Lionel Péan destiné au plus jeune équipier. Le Trophée est un sextant appartenant à sa famille et où sera gravé chaque année le nom du plus jeune participant. Cette année, c’est le co-équipier et fils de Richard Delpeut, Marius Delpeut (23 ans) qui verra son nom en premier gravé sur le coffret en bois. Le trophée restant au Club, il a reçu une assiette gravée Trophée Lionel Péan.

 

Ils ont dit :

Frank Paillet sur HOKUA-VILLE DE LA LONDE

«  C’est la seule course au large en Méditerranée et un véritable challenge envers toi-même ! Rien n’est jamais gagné ou perdu d’avance ! Je suis content de gagner pour la seconde fois cette course. Comme disait Eric Merlier qui a gagné en 2018 « c’est une course qui se mérite ». Nous avons vécu un peu nos 40ème rugissants comme peuvent le rencontrer les coureurs au large. Cette année, Bonifacio était très hostile mais j’ai de la chance car la Corse me réussit souvent et me porte chance ! (plusieurs victoires corses). Cette victoire me donne plus de motivation à participer au championnat Solo en IRC et récupérer mon titre acquis en 2017.

Richard Delpeut, vainqueur en duo sur WALILI avec :

« Très content d’avoir pris le départ malgré la météo incertaine ! Très belle navigation pour une première avec mon fils où on a eu aussi bien du petit temps que du gros temps ! La cerise sur le gâteau c’est de gagner la course !

Eric Vinay, vainqueur en équipage sur AMARYS:

«  Bravo et merci !! C’est une très belle course de bucherons ! On était venu pour préparer une transat et on n’est pas déçu ! Nous avons tout eu : le plaisir de la navigation (avec des moments plus difficiles), un très bon accueil du Club et le parcours… On s’est régalé ! On s’attentait à ça (difficile) donc on est très heureux !

Clément Giraud, premier groupe IMOCA

« Je suis content d’avoir testé le bateau dans des conditions dures, alors que je suis encore en phase de découverte. Il y a quelques bricoles à faire mais rien de grave. J’ai testé toutes les configurations de voiles et déchiré légèrement mon J2 (la voile d’avant la principale du bateau). Je suis aussi satisfait du rythme que j’ai trouvé. C’était l’un de mes objectifs. J’ai un peu forcé à un moment, quand j’ai manœuvré toute la nuit, mais j’ai pu retrouver le rythme après. Je dois progresser vraiment sur la navigation pure. Faire la relation entre les fichiers météo, les routages et les conditions réelles. Surtout en Méditerranée où on n’a jamais le vent annoncé… Je dois me faire davantage confiance en stratégie, en tactique ».

Hugues et Jean-Guillem Destreau sur FACEOCEAN :

« Ça a été une vraie course de sangliers! Une super épreuve avec des conditions variées. On a vu de la grosse brise au tout petit temps et découvert des paysages magnifiques. Avec trois IMOCA de la Région Sud sur cette édition, On espère voir les bretons et les autres nous rejoindre dès l’année prochaine. Merci à l’organisation qui a su trouver un parcours adapté à une météo très capricieuse »

 

Classements sur le lien suivant :

http://www.societe-nautique-saint-tropez.fr/snst/evenements/les900nautiques/#tab-id-1

 

Photos de l’épreuve : https://photos.app.goo.gl/wGMmgP8WGZvBxyvw6

Présentation de la 10ème édition et des équipages en lice : http://www.societe-nautique-saint-tropez.fr/snst/wp-content/uploads/LIVRET900-N2019-1.pdf

Page Facebook de l’épreuve : https://www.facebook.com/900NautiquesSNST/

Page FB Société Nautique Saint-Tropez : http://www.societe-nautique-saint-tropez.fr/

 

IMG_1380

Départ reporté pour les 900 Nautiques

Départ ce samedi 23 mars 2019 reporté pour les 900 Nautiques
Décision de la direction de course, dimanche 24 mars à midi

La trentaine de voiliers en lice des 900 Nautiques, la course au large en Méditerranée organisé par la Société Nautique de Saint-Tropez, onze coureurs en solitaire, seize en double, trois équipages et les trois IMOCA restent pour le moment à quai. Après la confirmation des inscriptions, le contrôle sécurité des voiliers et la belle soirée des équipages où chacun des concurrents a pu se présenter, les équipages ne prendront pas le départ prévu ce samedi 23 mars à midi devant Saint-Tropez. Sous la houlette de Georges Korhel, la direction de course reporte la décision de 24 heures afin de lancer la course dans les meilleures conditions pour les marins. Pour Georges Korhel, Directeur de course au large, même s’il s’agit d’une course sportive pour des navigateurs aguerris, il faut rester dans le plaisir de la course et la sécurité des concurrents.  « Vu les conditions météorologiques pour la journée de mardi 26 mars 2019 (nord-est 35 à 45 nœuds) entre la Corse et le continent ou entre le continent et les baléares, il a été décidé par la direction de course de ne pas donner le départ samedi 23 mars à midi. En fonction de l’évolution de la météo, la direction de Course décidera ce dimanche à midi d’une nouvelle date avec peut-être d’un parcours différent. ».

A Suivre donc…

IMG_2025 IMG_2001 IMG_1376 IMG_1377

Le lien tracking (suivi de la course) : https://yb.tl/les900_2019

Page Facebook de l’épreuve : https://www.facebook.com/900NautiquesSNST/

Page FB Société Nautique Saint-Tropez : http://www.societe-nautique-saint-tropez.fr/

Vainqueurs Festival-ARMEN2019

DIONE remporte le Trophée ARMEN 2019

Carton plein pour le 42ème Festival ARMEN à Saint-Tropez

Epreuve incontournable de la Société Nautique de Saint-Tropez, le Festival ARMEN 2019 a une fois de plus réuni de nombreux régatiers avec son subtil mélange des trois disciplines : la Voile, le ski et l’art. En cumulant les points de toutes les épreuves, l’équipage tropézien sur DIONE remporte le Trophée ARMEN (Art-Ski-Voile) et le Challenge René Perrier (Art-Voile) pour la seconde année. Non loin derrière au classement général, l’équipe BOOMERANG de Saint-Raphaël remporte tout de même le beau trophée du Challenge André Hermann (Ski-Voile). Le voilier EXPRESSO 2 de Saint-Tropez finit premier du classement général toutes classes confondues.

Lors de la remise des prix en présence notamment de Tony Oller, Président de la Société Nautique de Saint-Tropez, Georges Korhel, directeur de course, Jean André Cherbonel du Jury, Claude Bérard, 1er adjoint à la Mairie de Saint-Tropez, les participants, les partenaires, les bénévoles et toute l’organisation ont été chaleureusement applaudis. Un beau mélange de sport et de culture, le tout agrémenté de moments festifs comme la soirée des équipages !

 

Côté Voile, VITO 2, EXPRESSO 2, CACHOU, BOOMERANG, BILOUT et OJALA II en tête de leur groupe

Répartis en deux groupes IRC, trois groupes OSIRIS et un groupe CIM, une cinquantaine de voiliers étaient en lice. Mais ce sont les équipages les plus aguerris sur des voiliers adaptés qui ont pu participer au premier week-end de régate musclé, un aller-retour Saint-Tropez-Cavalaire accompagné d’un fort mistral et ses rafales à plus de cinquante nœuds ! Ce qui a accéléré la cadence de la course mais qui a également occasionné des dommages matériels. Le second week-end fut plus clément mais tout aussi sportif avec des parcours adaptés dans le Golfe de Saint-Tropez. Après cinq courses effectuées et quatre retenues, le voilier tropézien VITO 2 avec Jean-François Chevalier prend la tête du groupe IRC A devant GROUPE LOMBARDOT SAILING TEAM de Christophe Barrue (Hyères) et MAD 4 de Clive Llewellyn de Saint-Tropez. En IRC B, EXPRESSO 2 de Guy Claeys de la SN Saint-Tropez l’emporte devant MIDI VOILES de Michel Delsemme (Saint-Tropez) et GIOGIO X de Philippe Mariani. (COYCH). Du côté des voiliers jaugés OSIRIS, l’équipage CACHOU de Guy Curnillon de Saint-Tropez l’emporte chez les grands Osiris (OSC) devant MIKALA de Serge Ehrhardt (Saint-Tropez) et EWI de Serge Enon (La Napoule).

Chez les moyens Osiris (OSB), BOOMERANG prend la tête devant MAJOLAN de Christian Le Floch (SNST) et LADY SAND de Jean-Claude Cournand (Saint-Raphaël). Chez les petits Osiris (OSA), c’est l’équipe de BILOUT de François Didier (La Napoule) qui remporte la course devant DIONE de Joël Seckler (SNST) et LA MICHE avec Maggie Kolodiege (Sainte-Maxime)

Sur les trois voiliers de Tradition en lice, OJALA II remporte la première place dans le groupe CIM.

 

LADY JO, premier à l’épreuve de ski
Le vendredi entre les deux week-ends, sous un soleil de plomb, l’épreuve de ski, un parcours slalom mis en place par l’école de ski d’Isola 2000, a réuni vingt et un équipage, soit quarante-deux compétiteurs (deux équipiers par bateau). Malgré le meilleur temps effectué par un concurrent du voilier FIDJI en 46 sec 12, c’est l’équipe de LADY JO qui remporte l’épreuve Ski cumulant les deux meilleurs temps.

 

2ème, 3ème et 6ème art pour le Festival ARMEN et victoire de DIONE et ECBATANE pour l’œuvre artistique !

Côté Art, une très belle exposition d’Art organisée par Cécile de Kock a réuni plusieurs peintres et sculpteurs de talent du 8 au 17 mars salle Jean Despas. Les œuvres des concurrents sur le thème cette année de « la seconde vie des rejets de la mer » étaient également exposées et, à égalité de points, ce sont les créations des équipes de DIONE et ECBATANE qui ont remporté le coup de Cœur du jury et du public.

Sans oublier la nouveauté cette année, une pièce de théâtre écrite par Cécile de Kock « Les bringueuses en Provence » avec une troupe Grimaudoise, a également fait l’unanimité. De quoi réunir plusieurs formes artistiques et combler ainsi les nombreux participants et visiteurs !

 

LES CLASSEMENTS :

 

TROPHEES:

 – TROPHEE ARMEN 1er combiné ART MER NEIGE : DIONE/JOEL SECKLER/SNST

– CHALLENGE RENE PERRIER 1er combiné ART VOILE (avec le classement du jury) : DIONE/JOEL SECKLER/SNST

– CHALLENGE ANDRE HERMANN 1er combiné SKI VOILE : BOOMERANG/ GIOVANNI CAPPELLO/CN SAINT RAPHAEL

– SKI 1er bateau SLALOM : LADY JO/Pierre ROINSON/SNST

– SKI Meilleur temps : BATEAU FIDJI Clément Etievent en 46s12

– CONCOURS D’ART Vote du public et du jury : Ex aequo ECBATANE (Olivia Typhagne) et DIONE (Joël Seckler)

– VOILE, TOUTES CLASSES CONFONDUES : EXPRESSO 2/GUY CLAEYS/SNST

 

CLASSEMENT VOILE

 

OS A

  • BILOUT – FRANCOIS DIDIER (CLUB NAUTIQUE LA NAPOULE)
  • DIONE – JOEL SECKLER (SN SAINT-TROPEZ)
  • LA MICHE MAGGIE KOLODIEGE (CN SAINTE MAXIME)

 

OS B

  • BOOMERANG- GIOVANNI CAPPELLO – CN SAINT RAPHAEL
  • MAJOLAN – CHRISTIAN LE FLOCH – SNST
  • LADY SAND – JEAN CLAUDE COURNAND – CN SAINT RAPHAEL

 

OS C

  • CACHOU – GUY CURNILLON – SNST
  • MIKALA – SERGE EHRHARDT – SNST
  • EWI – SERGE HENON – CLUB NAUTIQUE LA NAPOULE

 

IRC A (IRC 2)

  • VITO 2 – JEAN FRANCOIS CHEVALIER – SNST
  • GROUPE LOMBARDOT SAILING TEAM- CHRISTOPHE BARRUE- COYCH
  • MAD 4 – CLIVE LLEWELLYN – YC France et SNST

 

IRC B (IRC 3-4)

  • EXPRESSO 2- GUY CLAEYS- SNST
  • MIDI VOILES- MICHEL DELSEMME- SNST
  • GIOGIO X – PHILIPPE MARIANI- COYCH

 

Voiliers de Tradition CIM

  • OJALA II – SUSAN CAROL HOLLAND

 

 

COMITE D’ORGANISATION

Président de la Société Nautique de Saint-Tropez: Tony OLLER

Président du Comité de Course: Georges KORHEL

Assesseurs : Jean-Pierre et Mireille EPOUDRY, Michele URANDO et Martine DUMAHUT

Président du jury: Jean-André CHERBONEL

Organisation à Cavalaire:

Ville de Cavalaire: Mr Le Maire, Philippe LEONELLI

Yacht Club de Cavalaire présidé par Aline OLIVON

Epreuve de Ski: Ecole de ski d’ISOLA 2000

Organisation de l’exposition et du Théâtre: Cécile DE KOCK      

 


 


 

 

 

 

 

 

CF0A0210 - JPG - SRVB - 4 000 x 4 000 - Signature

Les 900 Nautiques : Une trentaine d’engagés dont trois IMOCA

Départ le 23 mars 2019 de Saint-Tropez

Qu’ils soient amateurs ou professionnels, en solo, en duo ou en équipage, les navigateurs se préparent à la plus longue course en Méditerranée sans escale au départ de Saint-Tropez le 23 mars 2019 ! Il s’agira de la 10ème édition de cette course au large créée et organisée par la Société Nautique de Saint-Tropez en 2010. Au 11 mars, trente-deux voiliers ont confirmé leur inscription dont neuf en solitaire, seize en double et quatre en équipage ! En plus des trois IMOCA qui seront sur la ligne de départ et effectueront le parcours des 900 Nautiques habituellement dédié aux équipages: en vue du Vendée Globe 2020, la navigatrice Alexia Barrier fera la course en solitaire sur « 4MyPlanet » tout comme Clément Giraud sur « Envol Avancer et Transmettre ». Sur le même parcours et sur l’IMOCA « Faceocean » de leur frère Sébastien, Hugues et Jean-Guillem Destremau participeront à l’épreuve en duo en vue « d’aligner les quatre frères Destremau au prochain Vendée Globe ! ». Après le contrôle minutieux des dossiers et des équipements de sécurité des bateaux en lice dès le 21 mars, le Directeur de Course, Georges Korhel annoncera la veille du départ le parcours et le sens de rotation en fonction des conditions météorologiques. Parmi les portes obligatoires : Sud des Baléares, bas de la Sardaigne, les Iles Pontines, Nord Corse avant de revenir couper la ligne d’arrivée à Saint-Tropez. A noter que cette épreuve est comptabilisée pour le Championnat UNCL Méditerranée dans les trois catégories. Avec la présence de marins aguerris, la course devrait être passionnante. Ceux qui resteront à terre pourront suivre les concurrents en direct sur le lien yb.tl/les900_2019 grâce aux balises à bord!

Des marins aguerris sur le parcours de 400 nautiques pour les Solos et duos

Du côté des solitaires qui feront la course sur un parcours de 400 nautiques, on retrouvera quelques vainqueurs de la course et habitués des courses au large comme Eric Merlier sur « Telemaque II », Franck Paillet sur « Hokua », Frédéric Ponsenard sur « Coco », Laurent Campbrubi sur « Alkaid 3 », Daniel Dupont sur « Leon IV AIC »,… et une femme en lice, Nathalie Acker sur « Tiki Too ». Chez les duos sur le même parcours réduit, quelques redoutables adversaires comme Adrien Follin et Gilles Debard sur « Give me five », Pierre Varin et Arnaud Sequier sur « Groupe Pierman », Pierre Ortolan (deux fois vainqueur en équipage) fera cette année la course en duo avec Bernard Couston. Habituellement en solo, Richard Delpeut fera la course cette année en duo avec son fils Marius tout comme le duo père-fils sur « Epsilon » avec Christian et Jonathan Freze. En lice également de nouveaux venus avec Thibaut Garnotel et Jean-Philippe Gallois « Sensation » seront confrontés à l’équipe « Happyfew Marcher sur l’eau » de Jean-Paul Mouren et Benoit David également sur un Figaro 2.

Le parcours des 900 nautiques pour les équipages et les marins professionnels

Cette année, quatre équipages sont en lice avec le voilier Ansha qui participera pour la 3ème fois à la course. Deuxième participation pour l’ 4D de Frédéric Nicolas et première participation pour les bateaux « Amarys » d’Eric Vinay et « Genini » d’Emmanuel Pironneau (troisième participation pour son propriétaire). Les trois IMOCA avec Alexia Barrier, Clément Giraud et les frères Hugues et Jean-Guillem Destremau feront le même parcours.

Ce qu’ils en disent :

Georges KORHEL, Directeur de course

« En dix ans d’existence, cette épreuve a évolué suivant les attentes de concurrents. Tout d’abord destinée aux équipages, elle a évolué vers les doubles et les solos qui sont aujourd’hui la majorité des concurrents avec un parcours plus adapté. C’est une des plus grande course au large de notre « mare nostrum », à une période dans l’année pas toujours facile au point de vue météo. Avec plus de 30 concurrents, cette édition s’annonce mature et ouvre des perspectives de belles évolutions pour l’avenir »

Eric Merlier, vainqueur de la course en solo 2018 sur TELEMAQUE

« J’adore le compte à rebours sur le site qui nous met encore un peu plus la pression.

C’est génial de pouvoir partager des moments pareils dans cet environnement magnifique et de pouvoir échanger avec les pros (IMOCA). Avant de convoyer c’est toujours ce rituel particulier qui se divise en trois actes.

Il y a la sécurité. On passe tout en revue pour éviter le stress de dernière minute.

C’est l’occasion de contrôler les dates, de tester et de vérifier le matériel.

Viens ensuite le bateau c’est la grande visite on check les drisses, les poulies les manilles, le gréement le moteurs etc… On inspecte tout en détail.

Puis c’est le grand coup de nettoyage de la carène jusqu’aux recoins les plus difficiles d’accès pour être certain que tout est en ordre, que l’on a tout et que l’on sait ou c’est rangé.

Tout ça prend du temps mais c’est indispensable et c’est le début de l’aventure et du plaisir.

On sait qu’on va en baver, que l’on va cruellement manquer de sommeil, avoir froid, mal manger, être démoralisé et si c’est comme l’année dernière être bien mouillé.

Mais on sait aussi que l’on va retrouver les copains et les sympathiques moments de convivialité au yacht club avant le départ.

C’est mixte étrange entre l’envie et la crainte.

Ce qui est sûr c’est que l’on va vivre des moments forts et authentiques qui comptent dans une vie. Cette année le départ sera donné 2 semaines plus tard que l’année dernière c’est une bonne nouvelle on va naviguer un peu plus de jours et un peu moins de nuits c’est déjà ça!

Après c’est la météo qui dicte le tempo et qui influe sur le choix de Georges pour le parcours mais ça on n’y est pas encore.

 

Alexia Barrier sur 4MYPLANET :

Le projet 4myplanet – Vendée Globe 2020 est basé en Méditerranée, nous sommes ravis avec Alexia Sailing Team et nos partenaires de venir à St Tropez.

L’occasion d’inviter nos supporters dans cette jolie ville du bassin varois et surtout de participer à cette course unique, organisée par la Société Nautique de St Tropez.

Les 900 Nautiques c’est une des rares courses en Méditerranée ouverte aux navigateurs solitaires, elle nous amènera sur un parcours technique autour de la Corse.

Une belle manière pour moi d’entamer la saison 2019, et de valider les travaux effectués sur mon 60pieds IMOCA 4myplanet aka Le Pingouin, après un chantier de préparation effectué à Cannes – Port Canto. Hâte d’être là, aux côtés des deux autres IMOCA des frères Destremau et Clément Giraud! »