IRC SER

Nouveau : le Certificat IRC S.E.R

Naviguer en IRC n’a jamais été aussi simple. Vous souhaitez participer à une ou deux régates dans l’année sans pour autant devoir faire jauger votre bateau ? Le Certificat IRC S.E.R est fait pour vous ! Pour un coût symbolique, ce certificat vous permettra de participer à des régates réservées aux voiliers jaugés IRC en seulement quelques clics. Faites votre demande en ligne ici : Boutique en ligne de l’UNCL.

Pour plus d’informations concernant le Certificat de jauge S.E.R (Single Event Rating), merci de suivre le lien suivant : Le Certificat IRC SER – Article UNCL

CF0A0210 - JPG - SRVB - 4 000 x 4 000 - Signature

Les 900 Nautiques : 10ème édition d’ « une course qui se mérite ! »

Départ le 23 mars 2019 de Saint-Tropez

La 10ème édition de la plus longue course au large de Méditerranée prendra le départ le samedi 23 mars 2019 de Saint-Tropez. Créée en 2010 par la Société Nautique de Saint-Tropez pour les équipages désireux d’aventures sportives au large, l’épreuve s’est ouverte aux solitaires depuis 2015 et aux duos depuis 2016 avec un parcours de 400 nautiques sauf bien sûr pour ceux qui visent de plus grandes courses au large par la suite ! C’est le cas de la jeune et très dynamique navigatrice niçoise, Alexia Barrier, qui a récemment terminé 15ème à la route du Rhum 2018 (avec le meilleur temps du tour de la Guadeloupe de la classe Imoca !) et qui participera en solo sur le parcours des équipages, soit les 900 nautiques en vue de son prochain objectif : le Vendée Globe 2020. Elle sera confrontée à Clément Giraud sur un Imoca également. Du côté des « solo », cinq voiliers sont en attente et déjà quatre bateaux ont confirmé leur participation dont deux habitués en JPK10.10, Eric Merlier, vainqueur 2018 et Daniel Dupont dont ce sera la 4ème participation. Deux autres concurrents, Daniel Tinmazian (A35) et Arnaud Vuillemin (JPK10.10), habituellement en duo la feront cette année en solitaire. Chez les trois premiers duos inscrits, ce sera une première participation pour Thibaut Garnotel et Jean-Philippe Gallois de la SN de Saint-Tropez sur Figaro 2, pour Thomas Illeux avec Frédéric Demainay (Sunfast 3200) et pour Ludovic Gérard associé à Philippe Mariani (JPK10.80). Pour l’heure neuf bateaux sont en attente pour le groupe « duos » avec des marins aguerris à bord… Du côté des équipages, les voiliers 4D, l’A40 avec Frédéric Nicholas, AMARYS, un Pogo 36 avec Eric Vinay ont d’ores et déjà confirmé leur inscription mais ils devront compter sur la participation d’autres redoutables équipages comme celui de Pierre Ortolan sur PATITIFA, fidèle de la course qui a déjà remporté la course par deux fois en 2014 et 2018. A deux mois de l’évènement, l’organisation de la Société Nautique de Saint-Tropez ainsi que les concurrents se préparent ardemment à cette course au large en ne lésinant sur aucune des Règlementations Spéciales Offshore, importantes pour la sécurité de tous. Comme chaque année, après le contrôle minutieux des dossiers et des équipements de sécurité des bateaux en lice, le Directeur de Course, Georges Korhel annoncera la veille du départ le parcours et le sens de rotation en fonction des conditions météorologiques. Parmi les portes obligatoires : Sud des Baléares, bas de la Sardaigne, les Iles Pontines, Nord Corse avant de revenir couper la ligne d’arrivée à Saint-Tropez. A noter que cette épreuve compte pour le Championnat UNCL Méditerranée dans les trois catégories. Rendez-vous donc sur la ligne de départ le 23 mars 2019!

Alexia BarrierSNSTAlexia Barrier en lice des 900 Nautiques en vue du Vendée Globe 2020

On ne présente plus Alexia Barrier, navigatrice de la région PACA qui, à 20 ans, avait déjà parcouru plus de 120 000 milles à travers le monde et qui a participé à 14 courses transatlantiques dont 4 en solitaire sur Mini Transat, Figaro 2, 60 pieds monocoque et multicoque. Cette régatière de niveau mondial en Match Racing s’est, très jeune, lancée dans les courses au large en solitaire. En 2009, elle a créé 4myplanet devenant la 1ère femme à tenter un tour du monde en solitaire au profit de la science. A 39 ans, son prochain objectif ? « C’est le Vendée Globe 2020 sur IMOCA et chaque course est une préparation supplémentaire autant qu’une étape importante.  Entre chaque course, je ne me repose pas ! Au contraire j’intensifie la préparation physique, nutritionnelle et mentale.». Cette course en Méditerranée à cette période de l’année où les conditions météorologiques sont souvent plus musclées, est également un très bon entrainement et cela permet de se qualifier sur des épreuves au large.

Ce qu’ils ont dit en 2018:

TELEMAQUE-PhotoMarie-Jaquart-ALDST2018Eric Merlier sur TELEMAQUE : 1er solitaire en temps réel et en temps compensé « Nous (les solitaires) étions toujours en contact pas toujours avec les mêmes mais toujours avec les bateaux en vue pendant les 400 milles. La première nuit, les conditions étaient très difficiles sous spi mais il y avait une belle luminosité et on voyait les dauphins qui nous accompagnaient. La deuxième nuit, il y avait beaucoup de pluie mais la mer était moins formée. La troisième nuit, il y a eu un gros vent très puissant, c’était tendu avec Richard Delpeut (Walili) on était toujours en contact et on a rien lâché. Il y a moins de 10 minutes qui nous distance à la fin ! Toute la nuit, on a bataillé mètres par mètre et il fallait anticiper car nous n’avons pas le même rating ! Il fallait être à 100% depuis le cap Corse jusqu’à Saint-Tropez. Pendant la course, pour me reposer, je mets le chrono de 20 minutes mais en vérité, on ne sait plus parfois quand on est éveillé et quand on dort… Les réflexes et habitudes prennent le dessus et quand on sent que le bateau ne nécessite pas de réglage, on en profite… C’est une super organisation, un club super sympa et c’est une course qui se mérite ! C’est dans ce genre de course qu’on remarque que la préparation du bateau et la capacité de gérer sa fatigue font beaucoup…

 

Pierre Ortolan, PATITIFA, premier en équipage (900 milles)

7ème édition pour Pierre Ortolan qui était très fier de son équipage composée également d’un fidèle de la course, Christian Deschepper (9ème édition) qui n’a pas pu faire la course sur son voilier Peips en 2018.

« C’est une course passionnante malgré le manque de concurrent cette année à mi-course. Les conditions étaient dures aussi bien dans le registre du vent que de la mer. Vent fort et calme et mer houleuse. Il y a eu une excellente entente dans l’équipage et l’organisation a fonctionné parfaitement. Chacun a respecté ce qu’il fallait ! A l’arrivée, il y avait une euphorie avec l’accueil ! Nous n’étions pas nombreux mais il y avait une chaleur humaine formidable ! J’espère encore revenir l’année prochaine !! »

Pascal Muller sur FIRSTY 4 (en double avec Christophe Barrue) : 1er équipage en double en temps réel et compensé.

« C’est plus une course de guerrier que de la détente. J’ai eu très peur surtout la 1ère nuit. C’était très difficile avec une météo exécrable, toujours de la houle et des nuits très froides mais c’est une expérience humainement très enrichissante ! C’est une grosse introspection car on a le temps de réfléchir ! Avec Christophe Barrue qui était à fond pour remporter l’épreuve, j’ai beaucoup appris et comme il ne restait que 2 bateaux en double, ça ressemblait à un duel… Nous avons eu 17 à 25 nœuds de vent en moyenne avec les ¾ de la course sous spi, toujours avec une mer clapoteuse et démontée. Cette année c’était extrême ! Les mauvaises conditions avant la course n’ont pas permis de préparer correctement le bateau…le ratio plaisir / temps, préparation, coût…est dur mais c’est une belle expérience que je referai pour ne pas rester sur celle-ci et avoir de meilleures conditions ! Merci à l’organisation de la SNST au top avec un super accueil même par l’équipe de la SNST à 2h du matin sous la pluie en mer, c’était inespéré et très réconfortant !!! « 

 Organisation :

Société Nautique de Saint-Tropez
Facebook de l’épreuve : https://www.facebook.com/auLargedeStTropez/

 

 

 

 

Festival-ARMEN-St-Tropez

Le Festival ARMEN, 42ème Edition, du 8 au 17 mars 2019

Créé en 1978, le Festival ARMEN est une manifestation reconnue et prisée avec généralement plus de 70 voiliers en lice. Le nom « ARMEN », contraction de ARt MEr Neige est également un clin d’œil au phare du même nom. Du côté de la voile, ouverte aux voiliers modernes jaugés OSIRIS ou IRC et aux voiliers de Tradition, un premier week-end de régates, les 9 et 10 mars, emmènera les concurrents sur un parcours au départ de Saint-Tropez jusqu’à Cavalaire avec un retour le lendemain. Lors du second week-end, les 16 et 17 mars, les régatiers se défieront sur un parcours dans le Golfe de Saint-Tropez. A noter que pour les voiliers jaugés IRC, cette épreuve est comptabilisée pour le Championnat UNCL 2019 Méditerranée en équipage.

Côté neige, deux participants par bateau pourront défendre leur équipe, cette fois en ski, sur un slalom mis en place par l’Ecole de ski d’Isola 2000, le 15 mars.

Côté Art, une exposition de peintures et de sculptures a lieu durant la semaine du Festival du 8 au 17 mars 2019 à la Salle Jean Despas de Saint-Tropez. Organisée par Cécile de Kock, sculptrice de renom, on y retrouve ou découvre plusieurs autres artistes mais également les œuvres des marins sur un thème environnemental cette année: « la seconde vie des rejets de la mer ». L’œuvre d’art qui doit être obligatoirement réalisée par un des équipiers de voilier participant selon un règlement spécifique permettra également de cumuler des points au classement général des trois disciplines.

Nouveauté cette année, une pièce de théâtre ouverte à tous et animée par une troupe de Grimaud, « les bringueuses en Provence » agrémentera cette semaine pluridisciplinaire, le vendredi 8 mars à la Salle Jean Despas !

Partenaires : DE COLOMBE IMMOBILIER, VIGNOBLE SAINT-TROPEZ, YACHT CLUB DE CAVALAIRE, ISOLA 2000, SUZUKI MARINE.

 

Programme

Vendredi 8 Mars
9h00 à 18h00 Confirmation des Inscriptions et réception de vos œuvres d’art au Club House de la SNST
18h00 Ouverture de l’exposition d’art Salle Jean-Despas au rez-de-chaussée
20h00 Pièce de Théâtre Salle Jean Despas au 1er étage

Samedi 9 Mars  
12h00 Mise à disposition au bateau comité devant Saint-Tropez : Parcours Saint-Tropez – Cavalaire
19h00 Classement et apéritif à la Maison de la Mer à Cavalaire
Si la course vers Cavalaire est annulée, le cocktail est maintenu à la Maison de la Mer à Cavalaire

Dimanche 10 Mars
8h30 Café à la Maison de la Mer à Cavalaire et croissants offert par la SNST
11h00 Mise à disposition au bateau comité à Cavalaire : Parcours Cavalaire –Saint-Tropez

Vendredi 15 Mars
14h30 Epreuve de ski à Isola 2000 / Prix 48€
Vin chaud offert par l’office du tourisme d’Isola 2000 avant le retour vers Saint-Tropez

Samedi 16 mars
12h00 Mise à disposition au bateau comité- 3 courses au maximum
20h00 Soirée des équipages à la Salle Jean Despas (places limitées)

Dimanche 17 mars 
11h00 Mise à disposition au bateau comité- 1 course maximum
18h00 Remise des Prix et Remise des Challenges au Club House de la SNST

 

CIC2

Premières courses validées pour le Challenge interclubs 2019

Samedi 19 janvier et dimanche 20 janvier, la Société Nautique de Saint-Tropez a ouvert le début de la saison des régates en organisant les deux premières courses du Challenge interclubs 2019. Sur les 33 inscrits, 29 voiliers répartis en quatre catégories selon leur jauge (un IRC et trois HN Osiris) ont participé aux premières courses dans le Golfe de Saint-Tropez. Lors de ce week-end, les concurrents ont bravé la fraicheur hivernale, un ciel de plomb, la pluie et même la grêle samedi pour certains au large ! Avec un vent d’ouest puis d’est de 10 nœuds en moyenne, tous les participants ont pu terminer le parcours mis en place par le Président du Comité de course, Jean-Pierre Epoudry. Au retour de la régate, les régatiers se sont retrouvés au Club House de la SNST autour d’un verre, l’occasion de commenter et de refaire la course du jour. Tous sont très satisfaits de ce week-end sportif où chacun avait sa chance de l’emporter. Au terme des deux premières courses, les voiliers MACAYA de Sainte-Maxime, DIONE de Saint-Tropez, OUANGABAY 3 de Saint-Tropez et DIABOLO de Saint-Raphaël prennent la tête du classement provisoire. Mais rien n’est joué pour le classement final du Challenge interclubs car il reste encore six courses qui seront organisées par la suite par les clubs de Sainte-Maxime, Port Grimaud et Saint-Raphaël jusqu’à la fin de l’année. Prochaine épreuve pour la Société Nautique de Saint-Tropez et non des moindres, les 900 Nautiques, la plus longue course au large en Méditerranée avec des marins aguerris… Une très belle course à suivre !

 

Groupe IRC

1 MACAYA – FABRE Didier CN Sainte-Maxime

2 ALTAIR – BISBAL Jean-Marie C N Saint-Raphaël

3 TEAM CAPTAIN NASON – RENAUD Christelle CN Sainte-Maxime

 

Groupe Osiris 1 :

1 DIONE – SECKLER Joël S N DE ST TROPEZ

2 LAMICHE – KOLODIEGE Maggie CN Sainte-Maxime

3 CANOUBIERS – FAURET Christian S N DE ST TROPEZ

 

Groupe Osiris 2

1 OUANGABAY 3 – GONNET Jean-louis S N DE ST TROPEZ

2 HILARION – PANAYE Ghyslaine CN Sainte-Maxime

3 ALYTE – LEMAIRE Jacques C V VAUX/SEINE

 

Groupe Osiris 3

1 DIABOLO – RINGENBACH Pierre C N Saint-Raphaël

2 PETREL V – RADAIS Christophe S N DE ST TROPEZ

Depart

La SNST ouvre la saison des régates avec le Challenge Interclubs

La Société Nautique de Saint-Tropez ouvrira la saison Voile 2019 avec l’organisation des deux premières courses du Challenge Interclubs les 19 et 20 janvier 2019.
Une trentaine de voiliers sont d’ores et déjà inscrits aux courses de ce week-end.
Le Challenge Interclubs a été créé dans les années 90 pour rassembler et faire régater les bateaux des Clubs du golfe de Saint-Tropez. Il s’agit du Club Nautique de Saint-Raphaël, de l’International Yacht Club de Port-Grimaud, du Club Nautique de Sainte Maxime, et bien sûr la Société Nautique de Saint-Tropez.
4 clubs, 4 weekends, 1 classement général OSIRIS et IRC sont les ingrédients de ce challenge.
Cette année c’est l’international Yacht Club de Port-Grimaud qui en a la présidence et qui organisera la remise des prix en décembre.
Le challenge rassemble environ 60 bateaux sur l’ensemble de l’événement et 25 bateaux par weekend.
Pour gagner il faut de la régularité et participer à un maximum de course, le classement général s’effectue sur le total des huit courses.

Les grands vainqueurs 2018 :
•En HN1 Canoubiers à Françoise et Christian Fauret de la SNST
•En HN 2 Iemandja 2 à Jacques Maury du CNSM
•En HN 3 Mimi Team à Daniel Fernandez du CNSR
•En IRC Altair à Jean-Marie Bisbal du CNSR

Calendrier prévisionnel 2019 :
19 et 20 janvier CIC 1 et 2 SNST
9 et 10 février CIC 3 et 4 CNSR
30 et 31 mars CIC 5 et 6 YCIPG
23 et 24 novembre CIC 7 et 8 CNSM
Repas du CIC le 13 décembre à port-Grimaud

BureauCA-AGE2018

L’AGE du 15 décembre : la scission avec le Pôle Voile légère entériné et les nouveaux projets

Le conseil d’administration de la SNST avait convié les membres pour entériner les nouveaux statuts, modifiés en grande partie par rapport à la scission avec l’école de Voile des Canoubiers entrainant la suppression de deux postes au CA et l’annulation des collèges.
L’Assemblée générale extraordinaire de la Société Nautique de Saint-Tropez a rassemblé une centaine de personne samedi 15 décembre au Club House. Près de quatre-vingt membres de la SNST étaient présents ainsi que des personnes extérieures et des conseillers de l’opposition municipale (Vérane Guérin et Michel Mède). En présence de Mr Le Maire, Jean-Pierre Tuvéri, le Président de la Société Nautique, Tony Oller, a ouvert la séance en expliquant le pourquoi de la séparation « il ne s’agit pas de se détourner ni de se désintéresser de la Voile légère et les rumeurs comme quoi on se sépare parce que ça ne s’est pas bien passé sont infondées ! la SNST ne laisse pas tomber la Voile légère mais nous avons constaté ces dernières années de gestion que l’Ecole de Voile est une entité à part entière. Elle doit être donc gérée par des professionnels de cette discipline. L’école de Voile a connu un franc succès cet été avec une très bonne ambiance et une belle fréquentation des enfants et parents qui ont beaucoup apprécié le lieu et les activités ! Le Conseil d’Administration de la SNST souhaite juste revenir à ses fondamentaux : l’organisation des événements de Voile habitable et la section moteur.
Ainsi, le Conseil d’Administration revient à une constitution à 16 membres en enlevant deux membres de la Voile légère. Il est précisé que trois membres ont récemment été cooptés au comité directeur : Michel Lefebvre, Patricia Barasc et Annie Wilhelm. Le Conseil d’Administration de la SNST est donc siégé par 12 tropéziens et 4 non tropéziens. Pour le futur de l’école de Voile, il ne faut pas s’inquiéter, elle sera en de bonnes mains et je laisse Jean-Pierre Hilliard, le représentant du Pôle Voile légère vous répondre ».
Les modifications des nouveaux Statuts de la SNST ont largement été acceptées avec seulement deux abstentions. S’en est suivi les questions des membres qui ont tourné bien entendu sur le futur de l’exploitation du Club des Canoubiers.

AGE1

Un futur Yacht Club destiné pour la Voile légère
Jean-Pierre Hilliard a confirmé qu’une association était en cours de constitution et que les membres de la voile légère seront rapidement tenu informés de l’évolution de celle-ci. Sur la question d’un membre sur l’accueil des membres SNST sur la base des Canoubiers dans le futur, il n’est pas pour l’instant prévu un accueil privilégié.
Tony Oller a répondu qu’il souhaitait qu’une passerelle soit établie entre l’école de voile et la SNST. André Beaufils qui a été Président de la SNST pendant dix-huit ans a tenu à s’exprimer sur la gestion de l’école de Voile en affirmant que pour l’heure, il était le candidat pour présider la future association qui porterait le nom du Yacht Club de Saint-Tropez. Et que même si le futur club était une entité à part entière, il tiendrait à garder un lien avec la SNST et son Président, Tony Oller avec qui il a de bons rapports.
Mr le Maire précise que le nom a enfin été récupéré par la municipalité et sera utilisé pour la base des Canoubiers. Tout en rassurant l’ensemble des membres que ce nouveau Yacht Club de Saint-Tropez ne reprendra pas les Voiles de Saint-Tropez ni tout autre événement de la Société Nautique de Saint-Tropez qui s’occupe très bien de cela et qu’il n’est pas question de remettre en cause. Le Yacht Club s’occupera uniquement des activités de la Voile légère et la Société Nautique poursuivra ses activités autour des habitables et des bateaux moteurs.

AGE2 Encore de beaux projets pour la Société Nautique de Saint-Tropez
Tony Oller en a profité pour annoncer quelques projets de la SNST. Le Club a été sollicité pour accueillir trois grandes épreuves en 2020 : une épreuve de TP 52 en juin, une épreuve avec la classe Ultime, des trimarans de course au large et la venue des catamarans F50 en septembre. En attendant, le Club va bientôt réaménager son intérieur avec la construction d’un escalier interne qui permettra aux membres d’accéder plus facilement et de profiter de la terrasse à l’étage…
Autre projet mais qui appartient davantage à la Municipalité, un salon de la mobilité durable en collaboration avec l’association le 5ème élément qui profiterait de la structure du Village des Voiles de Saint-Tropez juste avant l’événement.
Mr Le Maire explique plus en détail les raisons et le déroulé de ce salon des énergies renouvelables et précise que profitant ainsi de la structure du village de tentes, le coût pour la Ville et la SNST sera partagé entre les deux événements.

Les jeunes champions tropéziens récompensés

Vendredi 7 décembre, le Comité Départemental de la Voile a récompensé les champions varois dans les différentes disciplines pour leurs podiums aux niveaux mondial, national et régional durant la saison 2017-2018. Parmi les 36 jeunes récompensés, six jeunes tropéziens ont été mis à l’honneur. A Saint-Tropez, samedi 15 décembre, lors de la régate de noël à la base des Canoubiers, le Vice-Président de la SNST, Patrick Dalle Ore a remis les trophées aux plus jeunes. Chloé et Emma Petit ont reçu le premier et second prix dans la catégorie Optimist et Hugo Dalle Ore a été nommé le plus jeune régatier. Le soir même lors de l’AGE, le Président de la SNST Tony Oller a remis le prix à Léo Champroux (en équipe avec Guillaume Yvon) pour leur 3ème place au championnat d’Europe en Catamaran F18 jeune. Oscar Péan a reçu le trophée de champion de ligue des moins de 16 ans du championnat régional dans la classe des Catamarans 15.5 open où il a fini 1er et dans la classe C3 où il a terminé 3ème (avec Sara Collas de Bormes Les Mimosas)

A noter que la Société Nautique de Saint-Tropez a également été récompensée en recevant un prix pour la promotion du Championnat départemental de Voile du Var 2018.

Oscar Pean Leo Champroux

VainqueursVA2018

Voiles d’automne 2018 : RAVING SWAN, ABSOLUTELY, MIMI TEAM et MAJOLAN vainqueurs de la 22ème édition

« Ce fut une dernière course très humide et extrêmement difficile pour les concurrents car le temps était très variable avec beaucoup de passages de grains, un vent qui n’était pas celui prévu et qui n’arrêtait pas de changer de direction…» affirmait Jean André Cherbonel, le jury des Voiles d’automne 2018 au terme de l’ultime course, dimanche 11 novembre. Mais c’est bien ça la régate ! Et la cinquantaine d’équipage est rincée mais ravie de ce week-end sportif et convivial ! Avec en tout quatre courses dont deux samedi avec de bonnes conditions météorologiques, un nouveau format de régate avec des courses « à durée fixe », une soirée des équipages animée par le DJ Fulvio, la 22ème édition fut une belle réussite ! Lors de la remise des prix, Tony Oller, le Président de la Société Nautique de Saint-Tropez a tenu à remercier les concurrents toujours aussi fidèles à l’épreuve ainsi que toute l’équipe des bénévoles en mer et à terre, les permanents du Club et les partenaires. Le Président du comité de course, Georges Korhel a énoncé le classement général avec un cadeau pour chaque équipage. Au final, en IRC A, le voilier RAVING SWAN de Jérôme Stubler de la SNST l’emporte devant VITO 2 de Gian Marco Magrini et MAD 4 de Clive Llewellyn. Dans le groupe IRC B, ABSOLUTELY II d’Yves Ginoux termine premier devant ZIG ZAG de Pierre Varin et MIDI VOILE de Michel Delsemme. Du côté de la classe HN OSIRIS, MAJOLAN de Christian Le Floch s’est imposé en HNA devant DIONE de Joël Seckler et PETREL IV de Jean-François Weber. Dans le groupe HNB, MIMI TEAM de Thierry Fernandez prend la première place devant CACHOU de Guy Curnillon et TIKI TOO de Nathalie Acker. Une belle fin de saison pour la Société Nautique de Saint-Tropez qui poursuivra ses nombreuses activités avant de retrouver les équipages lors des challenges interclubs en janvier puis le Festival Armen et la course au large des 900 Nautiques au mois de mars.

Jérome Stubler vainqueur IRC A sur Raving Swan: « très content de revenir à la Société Nautique de Saint-Tropez après une saison en Swan 42 en Méditerranée (Porto Cervo, Palma, etc.). Le Bateau allait vite lors des deux premières manches. Avec notre voilier, nous avions l’avantage au niveau de la vitesse mais aujourd’hui, dimanche, c’était plus difficile et la première manche n’a pas été une grande réussite car nous sommes restés bloqués devant Sainte maxime lors d’une panne de vent et on a fini troisième ! La dernière manche, on est arrivé en tête à la première marque et même chose : le vent s’est arrêté subitement devant Ste Maxime mais nous avons réussi à attraper un vent mou et nous avons réussi à passer alors que les autres sont restés bloqués… Ce qui confirme que le bateau fonctionne bien par petit temps ! Bref, on est très content de cette fin de saison ! »

Voiles-Automne-archive2018-JL-CHAIX

Une cinquantaine de Voiles d’automne à Saint-Tropez ! Et un nouveau format de course « à durée fixe »

Malgré la météo maussade qui s’abat actuellement dans le sud, les régatiers ont répondu présents à cette 22ème édition des Voiles d’automne. Répartis en deux groupes HN OSIRIS et deux groupes IRC, les quelques trois-cent équipiers vont disputer deux jours de courses, samedi 10 et dimanche 11 novembre 2018 dans le Golfe de Saint-Tropez. Parmi la flotte, de redoutables adversaires avec les meilleurs équipages IRC de Méditerranée sur les voiliers Vito 2 de Gian Marco Magrini, Mad 4 de Clive Llewellyn, Couleur Soleil de Robert Coriat, Raving Swan de Jérôme Stubler, Revelation 3 de Rocco Giorgino, Boomerang de Giovanni Cappello, Tchin Tchin de Jean-Claude Bertrand, Pen Kalet 9 de Georges Le Troquer, Midi Voile avec Marc Pajot à bord, etc. Et de nouveaux bateaux comme le Figaro 2 Sensation de Thibaut Garnotel avec un jeune équipage tropézien ou encore le surprise Zig Zag avec Pierre Varin.

 

Ce sera également une belle compétition à suivre ans le groupe HN Osiris avec  les habitués des podiums tels que Dione, Iemanja2, Cachou (avec Lionel Péan à bord), Ouangabay 3, C@trin, Chelsea, etc.

Si la météo et surtout le vent le permet, la course sera lancée dès demain, samedi 10 novembre à 11h avant de se retrouver le soir pour la soirée des équipages. Ultimes courses dimanche avant la remise des prix fixée à 17h.

Une course à durée fixe, un nouveau format de course !

Sous la direction de Georges Korhel, le comité, mettra en place une « course à durée fixe » samedi 10 novembre. Le temps de course sera donné avant le départ. Il s’agira d’un parcours banane dans le Golfe de Saint-Tropez et le bateau qui aura fait le plus grand nombre de tours gagnera en prenant compte son coefficient. Pour dimanche, toujours en fonction des conditions météo, ce sera soit le même principe, soit un parcours côtier.

 

Programme prévisionnel :

Vendredi 9 Novembre :

9h à 18h Confirmation des inscriptions à la SNST

Samedi 10 Novembre

9h-10h : Confirmation des inscriptions à la SNST

11h : Mise à disposition pour 3 courses possibles

19h30 Soirée des équipages

Dimanche 11 Novembre

11h : Mise à disposition pour 2 courses possibles

17h : Remise des Prix à la SNST

Organisation : Société Nautique de Saint-Tropez

 

Voiles-d'Automne-2018-web

J-10 avant Les Voiles d’automne à Saint-Tropez !

Créée en 1997 et ouverte aux voiliers disposant d’un certificat de jauge Osiris ou IRC, l’épreuve les voiles d’automne à Saint-Tropez attire toujours autant de régatiers. Le lieu, la convivialité à terre et l’organisation en mer en font un événement incontournable à cette saison. L’automne en Méditerranée offre généralement des conditions plus musclées avec un vent plus marqué. De quoi régaler les participants avides de sensations et de vitesse. C’est ainsi que les meilleurs voiliers jaugés en IRC se retrouvent lors de cette épreuve dont ce sera cette année la 22ème édition. Si la météo et surtout le vent le permet, la course sera lancée dès 11h samedi 10 novembre avec une deuxième journée dimanche 11 novembre dès 11h. Côté festivités, la SNST reçoit plus de 250 équipiers qui après les régates se retrouveront notamment lors de la traditionnelle soirée des équipages le samedi soir. Encore une belle compétition à suivre dans le Golfe de Saint-Tropez !

Programme prévisionnel :

Vendredi 9 Novembre :
9h à 18h Confirmation des inscriptions à la SNST

Samedi 10 Novembre
9h-10h : Confirmation des inscriptions à la SNST
11h : Mise à disposition pour 3 courses possibles
19h30 Soirée des équipages

Dimanche 11 Novembre
11h : Mise à disposition pour 2 courses possibles
17h : Remise des Prix à la SNST

Dragon-Sant-Tropez2018-the3first

Le TUR 1212 PROVEZZA remporte DRAGON SAINT-TROPEZ 2018

Eole ayant boudé les deux derniers jours, sur les quatre journées prévues, les dragonistes n’ont pu régater que deux jours mais quelles journées !! Avec un bon vent d’Est Nord Est avoisinant les vingt nœuds mercredi et jeudi, le comité de course présidé par Michèle Urando a tout de même pu lancer au total six courses pour cette 15ème édition de DRAGON SAINT-TROPEZ.

Près de vingt Dragon de neuf nationalités avec les meilleurs de la série se sont ainsi affrontés dans le Golfe de Saint-Tropez avec de belles batailles entre les ténors de la classe. Une belle épreuve avec de bons moments de convivialité notamment lors de la soirée des équipages ! Lors de la remise des prix, Claude Bérard, premier adjoint de la Ville de Saint-Tropez et Tony Oller, Président de la Société Nautique de Saint-Tropez ont tenu à remercier les participants ainsi que toute l’équipe du comité de course. Au final, c’est l’actuel équipe championne du monde en Dragon sur le voilier turc PROVEZZA avec Andy Beadsworth, Ali Tezdicker, Simon Fry qui s’impose haut la main devant le GER 1205 MEERBLICK barré par Otto Polhlmann avec Hugo Rocha et Charles Nankin suivi du GBR HEUSCHRECKE barré par Dmitri Bondarenki avec Vadim Statsenko et Alexander Shalagin.

Le prix de la ville de Saint-Tropez a été remis à l’équipe qui a parcouru la plus longue distance pour venir et c’est le Dragon BEAR avec un équipage venu des Etats Unis qui reçoit la tape de bouche.

Tous se sont donnés rendez-vous l’année prochaine pour la 16ème édition.

Pour la Société Nautique de Saint-Tropez, la saison n’est pas pour autant terminée avec une autre épreuve incontournable bientôt, les voiles d’automne les 10 et 11 novembre, qui attire une soixantaine de voiliers pour deux jours de compétition.