xantusarrivee

Au Large de St-Tropez: Les équipages surfent sur la vague à l’arrivée avec Xantus (SNST) en tête

Au large de Saint-Tropez, beau final pour les équipages
C’est en surfant à grande vitesse sur les vagues générées par le vent d’Est que les participants en équipage de la course Au Large de Saint-Tropez franchissent la ligne d’arrivée !
Un final très sportif pour cette course qui a débuté le 18 mars avec une météo variable passant de la forte houle sous petit temps à la pétole pour finir vent arrière par vent d’Est de plus de 25 nœuds et des rafales à plus de 35!. Après le groupe des solitaires dès le 22 mars puis le groupe des duos dès le 23 mars, c’est au tour des voiliers en équipage de boucler leur parcours réduit d’environ 700 milles nautiques en Méditerranée.
Autant dire que la traversée Corse du Nord-Saint-Tropez fut plus vite expédiée pour les voiliers qui faisaient des pointes à plus de 12 nœuds.
Ce vendredi 24 mars, ce fut donc une très belle arrivée dans le Golfe de Saint-Tropez des deux premiers en équipage en temps réel ! Et après une lutte sans relâche depuis le début de la course entre les deux X412, c’est le voilier tropézien Xantus qui l’emporte cette année sur son homologue Patitifa de Marseille ! Une revanche sur 2016 où l’équipe de Pierre Ortolan (Patitifa) avait pris l’avantage sur l’équipe de Bastien de Brouwer (Xantus)… Le X402 Obsession de Christophe Magnin (Evian) a effectué une belle remontée sur ses adversaires depuis le nord de la Corse et arrive en troisième position en temps réel.
Pour l’heure, même si les derniers voiliers ne sont pas tous arrivés, le classement en temps compensé donne Xantus de Bastien de Brouwer (SN ST-Tropez) vainqueur suivi de Feeling Good de Paul Camps (CN Sciez) et Patitifa de Pierre Ortolan (CNTL)… La remise des prix ce dimanche 24 mars à 16 h récompensera tous les participants de cette édition en solo, duo et équipage.

xantusarriveePatitifa

arriveeXANTUS   arrivee Patitifa

IMG_5629

Au Large de Saint-Tropez : arrivées des solos et duos. Les équipages en vue

Franck Paillet sur HOKUA en tête des solos Partis le 18 mars 2017 vers 18h30, les concurrents en solitaires de la course Au Large de Saint-Tropez sont tous rentrés au port avec en tête Pierre Quiroga sur le Figaro JB qui a franchi la ligne devant la Société Nautique de Saint-Tropez le 22 mars à 20h05 bouclant ainsi le parcours de 400 milles nautiques (Saint-Tropez tour de corse par le sud et retour) en 4 jours 1 heure et 25 minutes. Le second voilier temps réel, l’A35 COCO avec Frédéric Ponsenard est arrivé lentement dans une dernière ligne droite de « pétole » à 23h01 suivi des voiliers TELEMAQUE avec Eric Merlier à 00h08 et HOKUA avec Franck Paillet à 00h23. Jeudi 23 mars, à 4h01, ce fut au tour du voilier ART IMMOBILIER CONSTRUCTION 2 avec Olivier Leroux de franchir la ligne devant WALILI avec Richard Delpeut à 06h09, JOOPE avec Olivier Romand à 6h46, EPSILON avec Laurent Favreau à 7h31. Au classement provisoire, Franck Paillet sur HOKUA prend la tête en temps compensé devant Eric Merlier sur TELEMAQUE et Frédéric Ponsenard sur COCO.

Pour les duos, domination de GEROUL avec Georges Martinez et Roland Montagny Ayant effectué un parcours réduit par rapport à celui prévu de 600 milles nautiques, les équipes en doubles sont arrivés peu après les solos avec un vent plus soutenu le 23 mars 2017 ; en premier GIVE ME FIVE avec Adrien Follin et Gilles Debard à 07h39 devant ANSHA Joackim Larsson et Matteo Carli Roy à 9h16. Arrivé à 10h09, le voilier GEROUL avec Georges Martinez et Roland Montagny se classe provisoirement premier en compensé devant GIVE ME FIVE et ANSHA. Avec les quatre abandons chez les duos, il reste l’équipe de MARCHER SUR L’EAU qui devrait franchir la ligne d’arrivée le 24 mars.

Les équipages de Patitifa et Xantus créent le suspens Dans le groupe des équipages, la lutte est toujours acharnée pour la première place entre les deux X412, PATITIFA de Pierre Ortolan et XANTUS de Bastien de Brouwer. Face au climat variable avec beaucoup de petit temps en première partie, le comité de course a décidé de réduire le parcours d’environ deux cent mille nautiques. Avec des conditions de vent plus musclées, la dernière ligne droite entre la Corse et la Sardaigne sera décisive. En troisième position, l’équipage du voilier OBSESSION de Christophe Magnin ne lâche rien ! Tout comme les voiliers FEELING GOOD, PEIPS et L’INSOLITE ne perdent pas de tempsEt comme on le sait en course, tant que la ligne n’est pas franchie tout peut encore se jouer… A suivre avant la remise des prix fixée à dimanche 26 mars à 16h !

Programme à suivre :

SAMEDI 18 Mars au DIMANCHE 26 Mars 2017

Suivi permanent (tracking) 24/24

La course est à suivre en direct sur internet sur le site de la SNST http://www.societe-nautique-saint-tropez.fr/

Lien direct : http://yb.tl/aldst2017

IMG_5578

Batailles en mer au Large de Saint-Tropez

Le 20 mars 2017 à 19h

Le départ fut un peu retardé ce samedi 18 mars 2017 pour les vingt-sept équipages en lice. Face au mistral, il a fallu attendre l’accalmie en fin de la journée pour permettre au comité de course dirigé par Georges Korhel de lancer la course devant Saint-Tropez dès 18h30 pour les équipages et duos suivi des solitaires. Les concurrents sont ainsi parti sur les chapeaux de roues ou plutôt « aux taquets » vers la Corse pour les doubles et les solitaires et en route pour le sud de la Sardaigne pour les  équipages. L’homogénéité des voiliers en lice met davantage en valeur la compétition entre les concurrents qui se livrent une belle bataille en mer pour prendre la tête de leur groupe. La première nuit fut mouvementée et très peu reposante pour les concurrents qui devaient faire face à une houle importante et un vent trop affaibli. Malgré quelques « mal au cœur » qui ont gêné les manœuvres, « le moral à bord des voiliers demeurait au beau fixe » affirmait le directeur de course. Pour des raisons sans gravité, trois bateaux, Ar Wech All (en double), Boulinou et Expresso 2 (en solo) ont abandonné et sont rentrés à bon port. Les stratégies pour aller chercher le vent à l’ouest sur la route vers la Corse n’ont pas été payantes notamment pour le jeune figariste Pierre Quiroga sur JB, pour Daniel Dupont sur le JPK10.10 Art Immobilier construction 1 en solo, ou encore pour les équipes en double les voiliers Jubilations avec Arnaud Vuillemin, Give me five avec Adrien Follin qui ont perdu quelques places et qui desormais tentent tout pour regagner du terrain.

Pour la seconde journée, le 19 mars et la nuit qui a suivi, les concurrents ont enfin pu retrouver du vent et la course fut relancée de plus belle. Du côté des solitaires, l’A35 Coco de Frédéric Ponsenard et  le JPK Télémaque avec Eric Merlier prennent la tête de leur groupe.

Du côté des équipes en doubles, Geroul avec Gérard Montagny et Georges Martinez devance ses adversaires suivi de près par les voiliers Ansha et Asta la Vista.

Dans le groupe des équipages, la lutte est acharnée pour la première place ! Après avoir mené la course depuis le départ, le voilier Peips, se retrouve au milieu de la flotte au matin du 20 mars. Au large d’Algero en Sardaigne, les deux X412 Patitifa et Xantus étaient au coude à coude pour la place de leader.

Mais pour l’heure, rien n’est encore joué pour toutes les catégories qui restent encore groupés et le suspens reste entier….

Grâce aux balises à bord des bateaux, la course est à suivre en direct sur internet dès le départ le 18 mars (http://yb.tl/aldst2017)

 

LES BATEAUX EN LICE:
http://www.societe-nautique-saint-tropez.fr/snst/wp-content/uploads/BATEAUXALDST2017-1.pdf

 

Programme prévisionnel :

SAMEDI 18 Mars au DIMANCHE  26 Mars 2017

Suivi permanent (tracking) 24/24

sur le site de la  SNST http://www.societe-nautique-saint-tropez.fr/

Lien direct : http://yb.tl/aldst2017

 

DIMANCHE 26 Mars 2016

12h fermeture de ligne

16h Remise des Prix à la SNST

 

IMG_5414

Départ retardé pour le large

Face au Mistral, le départ a été retardé pour la course AU LARGE DE SAINT-TROPEZ ce samedi 18 mars 2017.

Les vingt-huit voiliers en lice qui devaient prendre le départ à midi ont dû attendre que le Mistral baisse en fin d’après-midi.

Le Directeur de course, Georges Korhel a convoqué les skippers à 17h au Club House de la Société Nautique de Saint-Tropez.
Il a annoncé la décision de partir à partir de 18h30 avec d’abord les équipages et les doubles suivi du départ des solitaires.

En dehors d’un rappel individuel pour le groupe des solitaires, bon départ pour les équipages qui sont partis dès 18h30
IMG_5516 IMG_5517 IMG_5560 IMG_5575 IMG_5576 IMG_5578

pontons

Veille du départ, derniers préparatifs et parcours annoncé

Pour une course au large, rien n’est laissé au hasard ! L’équipe de Georges Korhel, Yves-Marie Leroux, Jean-André Cherbonnel et Guy Guermond s’emploie aux vérifications necessaires avant le top départ demain. Le Comité de course (Frédérique Van Overstraten, Tétiana Giga aidées par Michèle Urando, Martine Dumahut et Cyril Mannetstatter) vérifie minutieusement tout le matériel de sécurité à bord des voiliers (et la liste est longue!). Du côté des bureaux, on s’assure que les dossiers soient bien en règle avec la Fédération Française de Voile pour la course au large. Un travail minutieux obligatoire !

IMG_5199  IMG_5198

Cette année, trois parcours ; le traditionnel de 900 milles pour les équipages, un de 400 milles pour les solitaires comme en 2016 et nouveauté cette année, un parcours de 600 milles nautiques pour les équipes en double. En lice, douze solos, neuf équipages en double et six voiliers en équipages.

Lors du Briefing vendredi, le Directeur de course, Georges Korhel a opté pour le meilleur parcours et le sens de rotation en fonction de la Météo. Face au mistral annoncé, les concurrents en équipage devront prendre la direction vers l’est, direction le sud de la Sardaigne avant de rejoindre l’île de Ponza en Italie et de remonter au nord de la Corse et regagner Saint-Tropez. Pour les équipes en double, ils se dirigeront comme les solitaires vers le sud de la Corse mais contourneront davantage l’île de Beauté par l’ouest de l’Italie avant de revenir sur Saint-Tropez. Et tout le monde pourra prendre le départ de la course des neuf cent milles virtuellement, en ligne sur Virtual Regatta… Grâce aux balises à bord des bateaux, la course pourra être suivie en direct sur internet dès le départ le 18 mars (http://yb.tl/aldst2017)

equipages2 double coureurs de la Transquadra

La course virtuelle pour les amateurs à terre

 

Cette année encore, ceux qui n’ont pas la chance, l’expérience ou le courage d’affronter en réel la course au large, pourront le faire de façon virtuelle sur Virtual Regatta. Après le Vendée Globe qui a rassemblée plus de 460 000 marins virtuels, l’épreuve Au Large de Saint-Tropez prend le relais avec certes moins de participants mais tout de même un grand engouement si l’on se réfère aux nombreux inscrits en ligne à quelques jours du départ (16000 au 16 mars). Pour des raisons techniques et de visibilité, la course virtuelle a été mise en place une semaine à l’avance donc le parcours ne sera probablemant pas le même que le réel. Il s’agira donc pour le jeu de parcourir 900 milles nautiques en passant par les Baléares et le sud Sardaigne, Est Corse avant de revenir à Saint-Tropez.

http://www.virtualregatta.com/index_900nq2017.php

 

Au Large de Saint-Tropez, un bon entrainement

Créée en 2010, cette course au large a toujours attiré les marins amateurs de course au large mais c’est aussi un bon moyen de s’entraîner pour d’autres grandes épreuves. On se souvient de Louis Burton qui avait fait la première épreuve pour s’entrainer pour la Route du Rhum et qui a bouclé cette année le Vendée golbe ! Ce ne sera peut-être pas le même circuit pour les équipiers de cette année mais la plupart des solos et duos ont indiqué leur volonté de s’entraîner pour la « Transquadra ». C’est aussi une des seules épreuves au large sans escale en Méditerranée !

solo

 

LES VAINQUEURS ARMEN 2017-2

Rostanbar 2 de St Mandrier remporte le Trophée Armen à Saint-Tropez

Rostanbar 2 de St Mandrier remporte le Trophée Armen à Saint-Tropez

La 40ème édition du Festival ARMEN à Saint-Tropez qui allie la voile, l’art et le ski s’est clôturée dimanche 12 mars 2017 au Club house de la Société Nautique de Saint-Tropez. Répartis en deux groupes HN, trois groupes IRC et un groupe CIM, une soixantaine de voiliers (près de 400 équipiers) ont participé aux deux week-ends de régate, une quarantaine de personnes ont effectué l’épreuve de ski sous le beau soleil d’Isola 2000 sur un slalom et vingt-quatre concurrents ont réalisé une œuvre d’art sur le thème cette année des Sirènes. Pour la seconde année consécutive, les voiliers n’ont pas pu rejoindre le Port de Cavalaire en raison des conditions difficiles lors du premier week-end mais cela n’a pas empêché les participants de se rendre au Port par la voie terrestre pour le pot d’accueil offert à Cavalaire le samedi soir ! Sous l’œil attentif de Jean-André Cherbonel du jury et de Georges Korhel, le comité de course dirigé par Michèle Urando a tout de même pu lancer des régates sportives dans le Golfe de Saint-Tropez et jusqu’à Pampelonne sauf le dernier jour de course, dimanche 12 mars où le vent a inversement oublié de se lever annulant ainsi la finale…

Lors de la remise des prix, en présence du premier adjoint de la Ville de Saint-Tropez, Claude Bérard, de Jean-Pascal Debiard, adjoint au Maire de Cavalaire, de l’artiste Cécile de Kock, le président de la Société Nautique de Saint-Tropez, André Beaufils a tenu à remercier les nombreux concurrents, toute l’organisation en mer et à terre, les municipalités de Saint-Tropez et Cavalaire ainsi que la station d’Isola 2000 et l’agence De Colombe Immobilier qui offre un séjour pour quatre personnes sur la station du Mercantour. La Présidente du Comité de Course, Michèle Urando, a ensuite énoncé les résultats et chaque vainqueur a reçu un joli trophée en cristal.

Au final, après quatre courses effectuées, c’est l’équipage ROSTANBAR 2 de Philippe Mazoyer de St Mandrier qui remporte le Trophée Armen (combiné Art-Ski-Voile) et le Challenge Hermann (Ski-Voile). L’équipe d’Eric Bompard sur BOULINOU d’ Antibes remporte le challenge René Perrier (Art-Voile). ARCADIA de Cannes remporte le prix du jury pour l’art et COUPS BAS LIBRE avec Pastore et Lepetit, le prix de l’originalité artistique. JAVA BLEUE de la famille Maitre et Bernault de la SNST finit premier à l’épreuve de ski et BOOMERANG de Giovanni Cappello de St-Raphael 1er voile toutes classes confondues.

Du côté du classement Voile, en HNA c’est BOOMERANG qui l’emporte devant les voiliers MIMI TEAM et LADY SAND. En HNB, le bateau BOULINOU d’Eric Bompard d’Antibes finit premier devant les équipages de NUTELLA et IEMANJA 2. En IRC 1 et 2, VITO 2  de Gian Marco Magrini de la SNST l’emporte devant COULEUR SOLEIL et ECBATANE. En IRC3, EURO VOILES de Denis Infante de Hyères prend la tête devant ABSOLUTELY et TCHIN TCHIN. En IRC 4, c’est ROSTANBAR 2 de Philippe Mazoyer qui l’emporte devant EXPRESSO 2 et MELTEM. A noter que pour les classes IRC, ces résultats seront comptabilisés pour le championnat IRC de Méditerranée établit par l’UNCL.

Du côté des voiliers de Tradition, ARCADIA prend la tête du groupe devant MARIA GIOVANNA II. Une très belle 40ème édition marquée par une météo très diversifiée mais une ambiance toujours au beau fixe notamment lors des festivités au Club house de Saint-Tropez !

 

Prochaine épreuve pour la Société Nautique de Saint-Tropez, « Au large de Saint-Tropez », une course en Méditerranée sans escale au départ de Saint-Tropez. Ouverte depuis 2016 aux coureurs en solitaire, l’épreuve s’ouvre cette année aux équipages en double avec un nouveau parcours de 600 milles nautiques. En lice, douze solitaires sur le parcours de 400 milles, neuf équipes en double et sept en équipages sur le parcours de 900 milles. Pour tous les amoureux de courses aux large et ceux qui restent à terre, la course pourra être suivie en direct sur internet grâce aux balises à bord des voiliers. Départ, le 18 mars !

 

Le classement général provisoire est visible sur le site de la Société Nautique

http://www.societe-nautique-saint-tropez.fr/snst/evenements/le-festival-armen/#tab-id-1

IMG_1844

AU LARGE DE SAINT-TROPEZ- J-10

900,600, ou 400 milles en équipage, en double ou en solo
Suivez la course en direct :  http://yb.tl/aldst2017

L’engouement pour les classes solo et duo !

A quelques jours du départ, l’effervescence pour la course au large est bien là !

Samedi 18 mars sera lancée la course « Au large de Saint-Tropez », (ex 900 Nautiques). Il s’agit de la même épreuve instaurée depuis 2010 mais qui, du fait des trois parcours et trois groupes différents, a changé de nom. A deux semaines de l’épreuve, on compte douze solos, huit bateaux en double et cinq en équipage. Une majorité de solitaires et duos qui reflète d’une part l’attrait des grandes courses au large comme le Vendée Globe, la route du Rhum et d’autre part la difficulté de trouver des équipages aguerris disponibles dix jours à cette période…

Pour la seconde année, les Solitaires ont répondu présent pour effectuer la course sur le parcours dédié de 400 milles nautiques entre le continent et la corse. Les duos feront le nouveau parcours de 600 nautiques, parmi eux, l’équipage « à trois pattes » sur le voilier marcher sur l’eau, nom d’une association qui permet à tous de naviguer. Les équipages feront comme depuis 2010 un parcours de 900 milles en Méditerranée à l’Est ou à l’Ouest des îles de Corse et Sardaigne. Pour chaque groupe, le comité décidera du parcours choisi parmi deux possibilités en fonction de la météo ainsi que du sens du parcours. Inscrite au calendrier de l’UNCL, le classement comptera pour le Championnat Offshore IRC 2017. En équipage ou en solitaire, après le contrôle des voiliers par le comité de course, le briefing, la soirée des équipages, le top départ de cette course au large aura lieu à Saint-Tropez le 18 mars 2017 et sera directement suivie en ligne grâce aux balises embarquées à bord des voiliers participants…

 

Du côté des solos, on retrouvera comme en 2016, les Figaristes, le jeune Pierre Quiroga (troisième solo de la course en 2016 en photo ci-joint lors du départ) sur JB et Michel Cohen sur Tintorel, les flottes de JPK avec Richard Delpeut sur Walili, un habitué de la course (3ème en 2013 et 2ème en 2014) qui la fera cette année en solitaire et Daniel Dupont sur Art Immobilier Construction 1 qui aura l’avantage de la seconde fois tout comme Eric Merlier sur Télémaque ! Du côté des Sunfast 3200, on retrouvera Olivier Romand sur Joope, Franck Paillet sur Hokua et Laurent Favreau sur Epsilon pour la seconde année comme Eric Bompard sur le Maxi 1050 Boulinou et Frédéric Ponsenard sur l’A35 Coco. Ce sera en revanche une première participation pour Guy Claeys qui a remporté d’autres courses en solo sur son Expresso et Olivier Leroux sur un RM 12.70 Art Immobilier Construction 2.

 

Nouveau parcours de 600 milles pour les duos ! On y retrouvera quelques équipiers des années précédentes en équipage comme Adrien Follin et Gilles Debard sur Give me five 40, Carli Roy et Joakim Larsson sur Ansha. Habitués de l’épreuve en équipage, Daniel Tinmazian sera cette fois en double avec Gérard Guilluy sur Asta la Vista et Arnaud Vuillemin sera au côté de Grégoire Bezie sur Jubilations. Seconde fois pour Gérard Montagny qui était en solo en 2016 et qui sera cette année avec un équipier Georges Martinez sur Geroul. L’équipage mixte avec Michel Pelegrin et Valérie Walter sur Ar Wech all fera également le parcours des 600 milles. Derniers venus dans l’épreuve, Jean-François Faou sera en lice avec Benoit David et courront sur Marcher sur l’eau pour l’association du même nom (cf ci-après) et l’équipe de Matthieu Foulquier et Frank Loubaresse sur Twinl banque d’affaires qui s’entrainent en vue de la Transquadra 2018.

 

Du côté des équipages, pour la course des 900 milles, nous retrouverons pour la seconde année les équipages de Feeling Good de Paul Camps, L’insolite de Manon Metin. Xantus de Bastien de Brouwer sera pour la troisième année en lice face à son bateau homologue, l’X412 Patitifa de Pierre Ortolan, vainqueur en 2014 et qui marquera sa 5ème édition. Sans oublier le plus fidèle des équipages sur Peips de Christian Deschepper qui n’a jamais manqué une édition depuis 2010 !

 

Un équipage à trois pattes pour l’association Marcher sur l’eau

Parmi les équipages en double, l’équipage en duo sur Loen Gouez, un Sun Fast 3200. Le bateau de Jean-François FAOU avec son co-équipier depuis deux ans, Benoit DAVID, un marin unijambiste. Cette année, ils feront le parcours de 600 milles avec sur le voilier l’autocollant « marcher sur l’eau », une association qui fait pratiquer la voile aux handicapés.

Depuis l’année dernière, l’association MSE (Marcher sur l’eau) est une école de voile, la seule encadrée par un moniteur unijambiste ! Elle permet à des personnes en situation de handicap (physique, mental ou sensoriel) de pratiquer la voile à Hyères et ce gratuitement (seule l’adhésion annuelle de 10€ est demandée lors du 1er embarquement)…En revanche, les cours de voile pour les personnes valides sont payants.

L’école de voile dispose d’une potence d’aide à l’embarquement permettant l’embarquement aisé des personnes en fauteuils roulants notamment. (Les fauteuils restent à quai).10

Aujourd’hui MSE fait naviguer une centaine de personnes par an dont 20 à 25 en situation de handicap. L’année dernière, l’association a changé de voilier, passant du petit First 22 à un bateau plus compétitif, un Sun Fast 3200 (l’ex Télémaque de Eric Merlier qui fait également la course au large de St-Tropez en solitaire).

Et pour l’anecdote, Loen Gouez, le bateau de JF Faou et Benoit David sur lequel ils vont courir les 600 milles aura un autocollant « marcher sur l’eau » et deux stickers représentant deux « canard » dont un n’a qu’une patte ….

 

Programme prévisionnel :

 

JEUDI 16 Mars 2017

De 9h00 à 18h00 à la S.N.S.T.

Accueil des concurrents et confirmation des inscriptions,

Remise des dossiers, contrôle des bateaux.

 

VENDREDI 17 Mars 2017

De 9h00 à 19h00 à la S.N.S.T.

Accueil des concurrents et confirmation des inscriptions,

Remise des dossiers, contrôle des bateaux.

Briefing skipper obligatoire

Consignes de sécurité à la SNST

20h Soirée des équipages à la SNST

 

SAMEDI 18 Mars 2017

12h : DEPART devant le Port de Saint-Tropez (lieu-dit la Batterie)

 

SAMEDI 18 Mars au DIMANCHE 26 Mars 2017

Suivi permanent (tracking) 24/24

sur le site de la SNST http://www.societe-nautique-saint-tropez.fr/

Lien direct : http://yb.tl/aldst2017

 

DIMANCHE 26 Mars 2016

12h fermeture de ligne

16h Remise des Prix à la SNST

 

 

COMITE D’ORGANISATION

Président : André BEAUFILS

Directeur de course: Georges KORHEL

Président du Comité de Course: Guy GUERMOND

Président du jury: Jean André CHERBONEL

Assesseurs : Jean Pierre et Mireille EPOUDRY, René CATINO

Jauge : Yves-Marie LEROUX, Frédérique VAN OVER STRATEN et Tétiana GIGA

Secrétariat régate : Frédérique FANTINO

Accueil : Françoise BOUGEARD

Moyens sur l’eau : Philippe MARTINEZ

Logistique à terre : Emmanuelle FILHASTRE

Graphisme affiche : Marine PLANCHENAULT

Gestion financière : Delphine REUSSE

Photographie : René CATINO

Communication : Chloé DE BROUWER

 

 

armen

Festival ARMEN: 1er week-end de régate sportif

Après une journée fraîche, humide et sportive lors de la première course du Festival Armen samedi 4 mars, c’est une journée plus ensoleillée pour ce dimanche avec un bon vent qui clôture ce premier week-end de régate.
C’était donc des conditions de loups de mer, ceux qui aiment le vent, la houle, les embruns, la pluie, le soleil et bien sûr la voile !
Samedi, face aux conditions difficiles au large de Saint-Tropez et notamment à l’Est, le comité n’a pu que renoncer à lancer la course Saint-Tropez Cavalaire. Mais il en fallait plus pour renoncer à toute sortie en mer ! Après avoir analysé en détail les prévisions météo du Golfe, le comité de course de la Société Nautique de Saint-Tropez, Michele Urando et Georges Korhel, avait décidé de lancer la course vers Saint-Raphaël.
Sur soixante-six voiliers inscrits, quarante-trois équipages avaient effectué un parcours de 21 milles nautiques de Saint-Tropez au « Lion de Mer ». Les marins ont eu droit à la panoplie météorologique allant du petit grain, au rayon de soleil avec même un arc en ciel, à la pluie diluvienne, à la grêle avec une houle de travers et un vent oscillant de 15 à 25 noeuds. Malgré quelques casses et blessures, les équipages sont rentrés rincés mais ravis d’avoir effectué la course. Les concurrents n’ont pas eu le chant des sirènes mais plutôt celui de « sailing on the rain ».
Le soir, en dépit du fait que les concurrents n’ont pas pu rejoindre le Port de Cavalaire avec leur bateau samedi 4 mars, ils l’ont fait par la voie terrestre faisant ainsi honneur au pot d’accueil offert par le Yacht Club et La Ville de Cavalaire. A la maison de la mer, la Présidente du Yacht Club, Aline Olivon et Mr le Maire Philippe Leonelli ont accueilli les participants de cette 40ème édition en les félicitant de leur journée de régate (avec une pensée pour un blessé hospitalisé) et promettant que l’année prochaine, la météo sera favorable !! « il n’y aura pas de « jamais deux sans trois ! » Le Président de la Société Nautique de Saint-Tropez, André Beaufils et la Présidente du Comité course Michèle Urando n’ont fait qu’approuver avant d’annoncer le palmares du jour !

Dimanche, c’est avec cette fois un beau soleil ventée de 12 à 18 noeuds forcissant en fin de régate que les concurrents ont effectué un parcours allant jusqu’au large de Pampelonne en passant par la Madrague.

A noter:
L’exposition d’art avec les œuvres de Cécile et Jacqueline de Kock ainsi que les oeuvres des concurrents se tient jusqu’au 10 mars au Club house de la SNST.
66 voiliers en lice, soit plus de 400 équipiers lors des deux week-ends de régates.
23 équipiers ont réalisé l’œuvre d’art sur le thème des sirènes et ont été très inspirés tant le niveau est élevé cette année ! Certains marins ont vraiment des talents cachés et cela sera dur de les départager !
Pour l’épreuve de ski à Isola 2000, vendredi 10 mars, ils seront une trentaine de skieurs représentant dix-neuf bateaux.
Résultats sur le site SNST (Armen- Résultats)

pavillon avenant

Festival Armen AVENANT 1

Festival ARMEN AVENANT n°1: modification des IC Paragraphe 3 départ.

Samedi 4 et dimanche 5 mars 2017, le parcours Saint-Tropez – Cavalaire est remplacé par un parcours choisi dans le cahier des parcours indice F.

Le pot d’accueil à Cavalaire ce samedi 4 mars à 19h est maintenu. Venez nombreux !!!
Dimanche 5 mars, le depart aura lieu de Saint-Tropez à 11h

regate ARMEN

PLEIN PHARE SUR LE FESTIVAL ARMEN

Un événement festif, artistique et sportif !

Avec soixante-trois voiliers inscrits à ce jour, le Festival Armen qui propose deux week-ends de régate, les 4- 5 mars et les 11- 12 mars, une épreuve de ski à Isola 2000 le 10 mars et un concours d’art, attire toujours de nombreux participants de la région PACA, voire d’ailleurs. Ouverte aux monocoques et monotypes jaugés HN ou IRC ainsi qu’aux voiliers de Tradition, le premier week-end de régate, samedi 4 mars, ralliera Saint-Tropez à Cavalaire où la flotte et les équipiers seront chaleureusement accueillis par la municipalité et le Yacht Club de Cavalaire. Ils regagneront le lendemain, dimanche 5 mars, le Port de Saint-Tropez. En lice, les « habitués » comme le redoutable voilier Boomerang  grand vainqueur en 2016 du Festival Armen ainsi que les voiliers Nutella et Tchin Tchin de la Napoule plusieurs fois vainqueurs, Revelation 3 de Cannes ou encore les incontournables et redoutés voiliers tropéziens Absolutely, Canoubiers, Dione, Jade, Jaro 7, Java Bleue, Midi Voile, Pen Kalet, Vito 2, ou le nouveau Cachou, etc. Quatre voiliers de Tradition seront regroupés en une classe; le joli cotre aurique Djinn, les marconi Arcadia, Maria Giovanna et le sloop bermudien Espar II.

De nouveaux voiliers seront sur la ligne de départ, on découvrira ainsi les bateaux 4 D, Bilout de la Napoule, Giogio X de Hyères, Macaya, Xengo, et même Meltem qui vient de banyuls sur mer… ! Avec un enjeu supplémentaire pour certains car le Festival ARMEN fait partie des épreuves comptabilisées pour le championnat IRC de Méditerranée, un classement établi par l’Union Nationale pour la Course au Large (UNCL).

Pour cette 40ème édition, l’œuvre d’art réalisée par un des équipiers des bateaux en lice devra respecter le thème proposé « des sirènes ». La Salle Jean Despas étant en travaux, c’est une mini exposition avec les œuvres des concurrents mais également les magnifiques sculptures de l’organisatrice, Cécile de Kock qui se tient du 24 février au 10 mars au Club House de la Société Nautique de Saint-Tropez. Un bel évènement en prélude au printemps.

 

Programme prévisionnel :

Jusqu’au Vendredi 3 Mars :

Confirmation des inscriptions

Réception des œuvres au Club House de la SNST

 

Samedi 4 Mars

12h00 : mise à disposition au bateau comité devant Saint-Tropez pour un parcours Saint-Tropez – Cavalaire

19h00 : classement et réception à la Maison de la Mer à Cavalaire.

 

Dimanche 5 Mars

11h00 : mise à disposition au bateau comité à Cavalaire :

Parcours Cavalaire –Saint-Tropez

18h00 : classement et convivialité

 

Vendredi 10 Mars :

Epreuve de ski à Isola 2000

 

Samedi 11 mars

12h00 : mise à disposition au bateau comité- 3 courses au maximum

19h30 : soirée des Equipages

 

Dimanche 12 mars

11h00 : mise à disposition au bateau comité- Parcours côtier

18h00 : remise des Prix

 

COMITE D’ORGANISATION

Président SNST : André BEAUFILS

Président du Comité de Course : Georges KORHEL

Assesseurs : Jean-Pierre et Mireille EPOUDRY

Moyens sur l’eau : Philippe MARTINEZ

Président du jury : Jean-André CHERBONEL

Accueil : Françoise BOUGEARD et Martine DUMAHUT

Inscription régate : Frédérique FANTINO

Secrétariat Régate: Emmanuelle FILHASTRE

Comptabilité : Delphine REUSSE

Communication, Chloé DE BROUWER

Graphisme affiche : Marine PLANCHENAULT

Photographie : René CATINO

Organisation Exposition d’art : Cécile DE KOCK

Organisation à Cavalaire : Yacht Club de Cavalaire présidé par Aline OLIVON

Organisation journée de ski : Françoise BOUGEARD (SNST), Ecole de ski d’ISOLA 2000

 

Informations – inscriptions : Société Nautique de Saint-Tropez

Tel : 04 94 97 30 54 – mail : info@snst.org